les maladies cardiovasculaires / Maladies thoraciques

Myasthénie

La myasthénie est une maladie chronique qui entraîne une fatigue et une affaiblissement des muscles. Cette faiblesse musculaire, s'aggrave après un effort des muscles et s'améliore au repos, ce qui est caractéristique de la myasthénie. Sa gravité vient du risque de problèmes respiratoires.

La myasthénie est provoquée suite à un problème de communication entre les nerfs et les muscles.

La myasthénie ne se guérit pas. Cependant, la mise en route d'un traitement peut aider à soulager les symptômes.

Les causes de la myasthénie sont:

  • Hypertrophie du Thymus
  • D'origine auto-immune.

 

Le symptômes de la myasthénie sont exclusivement musculaires dont les caractéristiques sont les suivantes :

  • Fluctuation dans le temps (fatigue, ou phénomène myasthénique), qui :
    • apparaît ou augmente à l’effort ;
    • augmente en fin de journée ;
    • se corrige au repos ;
    • peut se manifester dans les muscles directement mis en action au cours de l’effort ou à distance d’eux ;
  • combinaison fréquente et évocatrice de signes :

    • oculaire: ptosis (paupières tombantes) ou diplopie (vision double),

    • faiblesse musculaire des membres et du visage,

    • troubles de la déglutition.

    • difficultés respiratoires

    • problèmes de parole.

La thymectomie est l'ablation chirurgicale du thymus, pour traiter le plus souvent un thymome ou une myasthénie. Elle relève du domaine de la chirurgie thoracique.

Voici quelques idées qui peuvent aider les patients pour mieux gérer la myasthénie au quotidien:

  • Etant donné que le stress peut aggraver la myasthénie, il sera important de prévoir des périodes de détente; de lumino-relaxothérapie.
  • Il sera important de gérer le temps et l'énergie disponible en planifiant les activités de la vie quotidienne (ménage, courses, bricolage, activité physique,....).
  • Consulter un ophtalmologue dès les premiers symptômes d’une vision double (lors de la lecture, télévision,...)
  • Privilégier une assistance électrique (vélo, brosse à dents,...) pour épargner la réserve en énergie
  • Au niveau alimentaire, l'avis d'une diététicienne peut être intéressant pour conseiller le patient sur son régime alimentaire. Planifier les repas en fonction de l'énergie disponible. Mâcher la nourriture, faire une pause entre les bouchées, éviter les aliments qui exigent plus de mâcher, comme les fruits, certaines viandes ou des légumes crus.
  • Au niveau du domicile, il est intéressant de prévoir des barres d'appui dans les endroits où il est nécessaire d’avoir un soutien (escaliers, WC, salle de bain) et de faire le nécessaire pour prévenir des chutes.

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12