les maladies cardiovasculaires / Maladies thoraciques

Sympathectomie thoracique

La sympathectomie thoracique est une intervention chirurgicale destinée à traiter l’hyperhidrose axillaire et palmaire bilatérale (c’est-à-dire la transpiration excessive des aisselles et des mains).

La sympathectomie thoracique consiste à sectionner le nerf sympathique (situé le long de la colonne vertébrale). La technique utilisée est l’endoscopie : une caméra est introduite dans le thorax par une petite incision pratiquée dans l’aisselle afin de repérer le nerf sympathique ; ce dernier est ensuite  sectionné sur une courte distance.

La sympathectomie thoracique est pratiquée sous anesthésie générale. L’intervention est peu risquée et aboutit souvent à la guérison : les patients qui souffrent de transpiration des pieds et des mains ont de fortes chances de guérir la sueur des pieds grâce à l’intervention.

En ce qui concerne les effets secondaires, il est impossible de prédire exactement quels résultats aura la sympathectomie.

Une hyperhidrose palmaire

Il s'agit d'une sécrétion de sueur exagérée par les glandes sudorales. Elle peut être diffuse ou localisée et se localiser au niveau des mains, des aisselles ou  la plante des pieds. Cela peut être signe de peur, d'excitation, de stress ou d’anxiété. Cette maladie peut être très invalidante et résister aux traitements médicamenteux.

Artérite

Lors de lésions artérielles d’origine inflammatoire ou dégénérative. Lorsqu’elles touchent les membres inférieurs, elles peuvent entraîner une diminution invalidante de la possibilité de marcher et des douleurs permanentes.

Erythrophobies

L’érythrophobie est une peur obsédante de rougir en public. C’est une des variantes de la phobie sociale, et elle peut altérer la qualité de vie du patient. Dans certains cas, une sympathectomie thoracique peut être envisagée afin de supprimer l’hyperactivité sympathique qui contrôle la vasodilatation des petits vaisseaux du visage.

Syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud est une maladie dans laquelle les petites artères (en général celles des doigts ou des orteils) se rétrécissent plus que la normale en réponse au froid. L’absence de flux sanguin dans les extrémités entraîne l’apparition de zones blanches ou bleutées, la peau peut devenir lisse, brillante et tendue. Et de petits ulcères douloureux peuvent apparaître à la pointe des doigts ou des orteils. Si le syndrome devient invalidant et que les autres traitements ne sont pas efficaces, les symptômes peuvent être soulagés par une sympathectomie.

La sympathectomie thoracique est une procédure chirurgicale nécessitant une anesthésie. Réalisée avec une assistance vidéo, cette intervention utilise des techniques endoscopiques mini-invasives. Un instrument optique est introduit dans le thorax par de petites incision de la peau au niveau de l’aisselle pour faire passer les différents instruments chirurgicaux. L’instrument optique permet de repérer le nerf sympathique à sectionner.

L’intervention dure en moyenne entre 30 minutes et 90 minutes, et elle nécessite une hospitalisation courte.

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12