les maladies cardiovasculaires / Maladies du coeur

Angine de poitrine

La maladie coronaire se caractérise par le rétrécissement d’une ou plusieurs artères du cœur, appelées « coronaires ». Cette affection est à l’origine de l’angine de poitrine et de l’infarctus du myocarde, que l’on nomme communément la crise cardiaque.

Ces artères se bouchent sous l’action de dépôts graisseux de cholestérol. Quand le débit sanguin est ralenti par une artère obstruée, le cœur et son enveloppe, le myocarde, ne sont plus correctement oxygénés ce qui fait souffrir les tissus cardiaques.

Lorsque le cœur souffre à cause d’un manque d’oxygène (ischémie), une douleur apparaît dans la poitrine. C’est l’angine de poitrine (ou angor).

Elle survient généralement lors d’un effort physique ou d’un stress.

Le tabac, l’excès de cholestérol, l’obésité, l’hypertension artérielle sont les principaux facteurs de risque de l’angine de poitrine.

Le symptôme principal de l’angine de poitrine est une sensation d’oppression derrière le sternum. La douleur peut également être ressentie plus bas, au niveau des mâchoires, du cou, des épaules ou du dos.

Les symptômes de l’angine de poitrine sont très parlants et suffisent généralement pour poser le diagnostic.

Une bonne hygiène de vie peut permettre de prévenir et d’éviter l’angine de poitrine. Privilégier une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une activité physique suffisante peut endiguer les facteurs de risque de l’angine de poitrine.

Si nécessaire, des médicaments peuvent également être prescrits. Il s’agit généralement de médicaments qui dilatent les vaisseaux et font disparaître l’angine de poitrine. D’autres molécules sont efficaces selon l’origine de l’angine de poitrine (bêtabloquants, inhibiteurs calciques, antiagrégants plaquettaires…).

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12