les maladies cardiovasculaires / Maladies des artères

L'athéromatose

L’athéromatose est une maladie artérielle qui se caractérise par une accumulation de cholestérol dans la paroi artérielle. Ces dépôts de cholestérol peuvent obstruer les artères et provoquer des symptômes décrits ci-après. Ils peuvent se localiser dans différentes artères du corps (carotides, coronaires, aorte, artère des membres inférieur, etc.), faisant de l’athéromatose une maladie systémique.

Le tabagisme est le principal facteur de risque. Le risque de développer des lésions artérielles est 5 à 15 fois plus élevé chez les fumeurs.

L’hypercholestérolémie est également un facteur de risque important. 60% des personnes souffrant d’athéromatose présentent un taux trop élevé de cholestérol dans le sang.

D’autres facteurs de risque de l’athéromatose existent :

  • l’âge ;
  • le diabète ;
  • l’hypertension artérielle ;
  • hyperlipidémie ;
  • facteur génétique.

Les symptômes peuvent varier en fonction de la localisation. À un stade précoce, la maladie est généralement silencieuse. A un stade plus avancé, des complications graves comme l’AVC ou l’infarctus peuvent apparaître.

Le diagnostic est confirmé principalement par l’imagerie médicale.

L’échodoppler artériel permet de visualiser l’épaississement des parois artérielles, ainsi que le débit sanguin dans l’artère. Non invasif, cet examen permet de confirmer l’origine artérielle de la plainte du patient.

L’angioscanner ou l’angiographie par résonance permettent d’obtenir une image de l’ensemble des artères des membres inférieurs. Cela donne un aperçu complet de la morphologie des artères avec une localisation précise du segment artériel touché.

L’échodoppler artériel, l’angioscanner et l’angiographie par résonance permettent de déterminer les possibilités de traitement.

En fonction des caractéristiques des lésions visualisées sur les examens d’imagerie médicale, plusieurs types d’interventions thérapeutique sont possibles: un traitement endovasculaire (minimal invasif) ou chirurgical.

  • Traitement endovasculaire

A l’aide de guides, de ballons et de stents, un traitement des lésions artérielles par voie minimale invasive est possible. L’intervention se déroule majoritairement sous anesthésie locale avec ponction de l’artère fémorale dans le pli de l’aine.
La durée de l’intervention est très variable en fonction de sa complexité.
La durée d’hospitalisation pour ce type de traitement est d’environ 48h.

  • Traitement chirurgical

Le traitement « classique » est l’endartériectomie ou  le pontage (appelé également by-pass). Le pontage est réalisé à l’aide d’une prothèse synthétique ou avec une veine prélevée au niveau de la jambe.
Ce type d’intervention se déroule sous anesthésie locorégionale (péridurale) ou générale et nécessite une au plusieurs incisions au niveau de la jambe.
La durée d’hospitalisation pour ce type de traitement est variable.

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12