les maladies cardiovasculaires / Maladies thoraciques

Epanchement pleural

La plèvre est une fine membrane tapissant l’intérieur de la cage thoracique (feuillet pariétal) et les poumons (feuillet viscéral). Elle est composée de deux feuillets. Elle permet aux poumons de bouger lors de la respiration. Ces feuillets sont séparés par un espace rempli d’une infime quantité de liquide : la cavité pleurale.

On parle d’épanchement pleural lorsqu’une quantité excessive de liquide s’accumule dans la cavité pleurale.

L’épanchement pleural peut être causé par :

  • Une insuffisance cardiaque ;
  • Une pneumonie ;
  • Une tumeur pulmonaire ;
  • Une embolie pulmonaire ;
  • Une dysfonction du foie ;

Un épanchement pleural sévère provoque les symptômes suivants :

  • Inspiration difficile (les poumons sont entourés d’eau et n’ont plus assez de place dans la cage thoracique pour se remplir d’air) ;
  • Dyspnée (difficulté à respirer) ;
  • Douleurs thoraciques ;
  • Fièvre ;
  • Toux.

Le médecin pratiquera une anamnèse complète (interrogation du patient et examen physique).

Des examens peuvent être prescrits pour compléter l’anamnèse :

  • Radiographie de la cage thoracique ;
  • Scanner thoracique ;
  • Echographie de la plèvre.

En cas d’épanchement pleural mineur,  il sera nécessaire d’évacuer l’eau prisonnière dans la cavité pleurale par ponction au moyen d’une aiguille fine. La ponction est réalisée sous anesthésie locale.

Si l’épanchement pleural est plus important, un drainage thoracique sera effectué.
Si l’épanchement persiste, un talcage pleural sera envisagé. Cette procédure consiste à coller les deux feuillets de la plèvre à l’aide de talc.

L’intervention chirurgicale (ablation partielle de la plèvre) sera proposée en dernier recours.

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12