les maladies cardiovasculaires / Maladies du coeur

Tachycardie

On parle de tachycardie lorsque le rythme cardiaque est plus rapide que la normale. Le caractère anormal d'une tachycardie ne peut être jugé que par un médecin.

Il existe deux types de tachycardie :

  1. La tachycardie auriculaire qui est un trouble du rythme cardiaque qui trouve son origine dans les oreillettes du cœur.

  2. La tachycardie ventriculaire qui est un trouble du rythme qui trouve son origine dans les ventricules cardiaques. Elle est très dangereuse (risque de défaillance cardiaque et de mort subite) et nécessite une hospitalisation d’urgence.

La tachycardie auriculaire peut être causée par une maladie cardiaque ou valvulaire, une pathologie pulmonaire chronique ou certains médicaments (comme la digitaline).

La principale cause de la tachycardie ventriculaire est une maladie cardiaque sévère (infarctus du myocarde, cardiomyopathie, pathologie cardiaque congénitale, valvulopathie…) ou le dysfonctionnement d’un pacemaker.
Certains médicaments (anti-arythmiques, diurétiques) peuvent également être à l’origine une tachycardie ventriculaire.

Les symptômes de la tachycardie auriculaire sont :

  • des palpitations cardiaques (dues à l’accélération du rythme cardiaque) ;
  • une respiration haletante ;
  • des vertiges ;
  • une grande faiblesse soudaine ;
  • un étourdissement voire une syncope.

La tachycardie ventriculaire provoque des battements de cœur très rapides, des difficultés à respirer, une douleur dans la poitrine, des vertiges voire une syncope.

Différents examens permettent de détecter ces deux types de tachycardies :

  • un électrocardiogramme (ECG) ;
  • un Holter ECG ;
  • une échographie trans-thoracique.

La tachycardie auriculaire peut être traitée de différentes manières :

  • stimulation du nerf vague pour réguler le rythme cardiaque ; ces manœuvres vagales s’effectuent par un massage de la carotide, une pression sur les yeux fermés, une pression abdominale ou l’absorption rapide d’une boisson froide et gazeuse ;
  • prescription d’un traitement médicamenteux ;
  • choc électrique externe (ou « cardioversion électrique ») ;
  • électrophysiologie et ablation.

 

La tachycardie ventriculaire peut être traitée de différentes manières :

  • prescription d’un traitement médicamenteux ;
  • choc électrique externe (ou « cardioversion électrique ») ;
  • électrophysiologie et ablation ;
  • implantation d’un défibrillateur.

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12