Les traitements / Artériographie

Artériographie

L’artériographie est un examen radiologique qui permet d’explorer et de de visualiser les artères des membres supérieurs, des membres inférieurs et de la tête en passant par l’intérieur de celles-ci.

Cet examen permet d’identifier des pathologies vasculaires, comme l’obstruction ou le rétrécissement d’une artère, et de repérer précisément le trajet des vaisseaux avant une intervention chirurgicale.

Artériographie

Cet examen nécessite une hospitalisation de 24 heures minimum.

L’artériographie est généralement réalisée en 1 à 2 heures.

Avant l’examen :

  • Le traitement anti-coagulant doit être arrêté 5 jours avant la procédure, sauf avis contraire du médecin ou du chirurgien.
  • Si le patient prend du Sintron®, il est important de consulter son médecin ; il est possible que le Sintron® doive être arrêté 48 à 72h avant l'examen pour passer à des injections sous-cutanées.
  • Le patient doit arrêter le Glucophage® et la Metformine® 48h avant l'examen.
  • Le patient doit être à jeun 6h avant l’examen.

Le jour de l’examen :

  • Des tests d’allergie sont réalisés auparavant afin de s’assurer que le patient n’est pas allergique à l’iode contenu dans le produit de contraste.
  • L'infirmière de l'unité de soins tond les poils des plis inguinaux ou des poignets (endroit de ponction). Une perfusion intraveineuse est placée au niveau du bras.

L’artériographie se déroule en salle de cathétérisme, sous anesthésie locale et sous contrôle radiologique.

Le patient est allongé sur le dos et recouvert d’un drap stérile. Un cathéter (sonde) est introduit dans l'artère fémorale via le pli de l’aine et remonté jusque dans le réseau artériel à explorer.
Une fois le tuyau mis en place dans l’artère, un produit de contraste à base d’iode est injecté pour visualiser les artères.

Au moment de l’injection du produit de contraste, le patient ne ressent pas de douleur, mais peut ressentir une sensation de chaleur.  

Lorsque l’examen est terminé, le médecin enlève la sonde. Le personnel de soin exerce une pression à l’endroit de la ponction afin d’arrêter le saignement, puis applique un pansement compressif.

Le patient doit rester allongé au lit pendant 24 heures avec un pansement compressif sur l'artère fémorale qui a été ponctionnée. Les médicaments antiagrégants et anticoagulants peuvent être suspendus pendant un certain temps.

Dans certains cas, après l'artériographie, certains patients sont porteurs d'un petit « bouchon » que l'on applique sur l'artère ponctionnée, appelé « Angio-Seal ».
Si c'est le cas, le médecin donne au patient une petite carte à garder sur soi durant 90 jours (3 mois) après votre examen.
Il sera très important de signaler au médecin tout saignement, gonflement ou ecchymose (bleu) autour du point de ponction, toute infection ou toute sensation désagréable après la fermeture de celui-ci.

Si une autre intervention s'avérait nécessaire dans les 90 jours suivant l’artériographie, il faut signaler au médecin le port d’un « Angio-Seal ».

Il est important de ne pas faire d'acte violent (jardinage, sport) durant les 5 jours après l'examen.

Contact et rendez-vous

Service de radiologie
Route 551
Tel: 02 764 28 70