les maladies cardiovasculaires / Maladies du coeur

Syncope

La syncope cardiovasculaire est une perte de connaissance brève et subite causée par une diminution de la circulation sanguine dans le cerveau. Le patient reprend spontanément ses esprits.

La syncope vasovagale est à différencier des pertes de connaissance causées par des épilepsies, un accident vasculaire cérébral, une hypoglycémie…

La syncope cardiovasculaire est une perte de connaissance brève et subite causée par une diminution de la circulation sanguine dans le cerveau. Le patient reprend spontanément ses esprits.

La syncope vasovagale est à différencier des pertes de connaissance causées par des épilepsies, un accident vasculaire cérébral, une hypoglycémie…

Les causes d’une syncope sont diverses :

  • une douleur, un stress ou une émotion intenses peuvent entraîner la stimulation du nerf vasovagal ; la pression sanguine chute, le cœur ralentit, ce qui cause une syncope vasovagale. Ce type de syncope est bénin et cesse spontanément. Elle survient le plus souvent chez les jeunes et chez les femmes. Les personnes âgées, surtout si elles souffrent de maladies cardiaques, peuvent souffrir de syncopes ;
  • une tension artérielle très basse, surtout chez les personnes âgées. On parle alors de syncopes orthostatiques (qui surviennent quand la personne se lève trop vite) ou post-prandiales (après un repas) ;
  • une maladie cardiaque (cardiomyopathie, pathologie valvulaire, péricardite…).

Différents symptômes peuvent alerter le patient quant à la survenue d’une syncope :

  • sensation de malaise ;
  • pâleur cutanée ;
  • sueurs ;
  • nausées.

Il arrive également que la personne tombe brutalement en syncope, sans l’avoir sentie arriver.

Le médecin pratiquera une anamnèse (interrogation du patient et examen physique) afin de déterminer les causes de la syncope.

Si le médecin pense que la syncope est d’origine cardiovasculaire, il prescrira des examens complémentaires pour confirmer le diagnostic :

  • électrocardiogramme ;
  • holter ECG ; 
  • échocardiogramme ;
  • imagerie cardiaque par résonance magnétique ;
  • électrophysiologie ;
  • implantation d’un moniteur ECG.

Le patient se rétablit spontanément d’une syncope. Il n’existe dès lors aucun traitement spécifique. Il est par contre possible d’agir en amont, sur les causes de la syncope.

Contact et rendez-vous

Institut cardiovasculaire
Route 555
Tel: 02 764 28 12