Anne, enseignante, embolisation d’un anévrisme viscéral

Anne

« En 2012, j’ai souffert d’hypertension. J’avais des palpitations et des insomnies que j’ai attribuées au stress. Des examens ont montré qu’il s’agissait d’un anévrisme sur l’artère rénale et mon médecin traitant m’a prescrit un traitement contre l’hypertension.

 

Cinq ans plus tard, j’ai effectué un contrôle chez un chirurgien cardiovasculaire d’un hôpital bruxellois qui n’a rien détecté d’alarmant. Peu convaincu, mon médecin généraliste m’a envoyée aux Cliniques universitaires Saint-Luc, chez le Pr Parla Astarci. A la lecture du rapport de son confrère et au vu des résultats des examens pratiqués cinq ans plus tôt, M. Astarci m’a annoncé que j’avais vécu dangereusement et que je devais me faire opérer rapidement. Mon anévrisme pouvait se rompre à tout moment ! Je suis tombée des nues.

Le choc passé, les explications hyper didactiques de M. Astarci, schémas à l’appui, m’ont convaincue de la nécessité de l’intervention.

L’opération s’est bien passée. M. Astarci m’avait annoncé que je serais sur pied 4 semaines plus tard ; il m’a fallu un peu plus de temps pour me remettre de l’intervention. Il a été un petit peu optimiste sur ce point. [rires]

Après ce premier épisode, j’ai revu M. Astarci  pour le suivi d’un anévrisme de l’artère splénique dont je souffrais depuis plusieurs années. Cette pathologie peu évolutive n’avait jamais fait l’objet d’une prise en charge spécifique. Avec sa franchise habituelle, M. Astarci m’a annoncé que cela nécessitait une intervention.

Programmée le 28 mai dernier, elle fut plus légère que la première, car pratiquée via l’artère fémorale par une petite incision au niveau de l’aine.

Tout s’est bien déroulé. Comme pour ma première opération, ma convalescence a duré un peu plus de longtemps que prévu.

Le Pr Astarci m’a toujours parlé très franchement et a accepté de répondre à toutes mes questions, même lorsque je lui ai demandé de me décrire les interventions que j’allais devoir subir. C’était très effrayant, mais j’avais besoin de savoir.

Je suis ravie de ma prise en charge à Saint-Luc. Les chirurgiens cardiovasculaires et les équipes soignantes sont formidables. Je leur fait entièrement confiance ! »