Jacques, 94 ans, opéré d’une sténose de la valve aortique par un TAVI trans-aortique

« Un premier cardiologue m’a décelé une valve défectueuse. Mais, vu mon âge, il m’a déconseillé de subir une opération. Quelques temps plus tard, j’ai été admis aux Urgences à la Clinique Saint-Pierre d’Ottignies pour un problème aux poumons. Là, le cardiologue m’a conseillé l’opération. « Pour une question de confort de vie » m’a-t-il précisé. Il est vrai que j’avais des difficultés à marcher et que j’étais vite fatigué ; je n’allais même plus jouer au bridge ! Il m’a laissé un délai de réflexion. 24h plus tard, je l’ai rappelé pour lui annoncer que j’étais prêt à subir l’intervention.

Après de nombreux examens médicaux pour vérifier que « tout le reste » fonctionnait bien (sans quoi, il aurait été déraisonnable de pratiquer l’opération), l’intervention a été programmée aux Cliniques universitaires Saint-Luc chez le Pr Astarci.

M. Astarci a décidé d’utiliser la technique du TAVI trans-aortique, une intervention nécessitante une petite incision à la base du cou. Tout s’est très bien passé. Je n’ai ressenti aucune douleur post-opératoire, à peine quelques tiraillements.

Après l’intervention, j’ai passé 2 jours aux Soins intensifs cardiaques. Je ne comprends pas pourquoi j’y suis resté si longtemps car je me sentais bien. J’aurais voulu remonter dans ma chambre. Cela m’a mis de mauvaise humeur !

Après 3 jours dans l’unité de cardiologie, j’ai enfin pu rentrer chez moi.

Depuis, tout se passe bien, j’ai récupéré très rapidement. Je suis encore un peu fatigué et j’éprouve quelques difficultés à marcher, mais c’est dû à l’âge aussi je suppose…

Mon histoire aurait pu se terminer autrement. J’ai pris des risques en fumant pendant 80 ans. J’ai conscience d’être passé à travers les gouttes... »